15/07/2017

Et celle là ????

Killing an Arab est le premier single du groupe The Cure.

Robert Smith, auteur des paroles, a déclaré que la chanson est une courte et poétique tentative de résumer ses impressions sur des moments clés du roman L'Étranger d'Albert Camus. Les paroles relatent le meurtre d'un Arabe sur une plage commis avec une arme à feu par le narrateur, et ce dernier s'interroge sur ce qu'il ressent.

Pour éviter les problèmes d'incompréhension liés au titre, le disque était d'ailleurs envoyé aux médias accompagné du livre, d'autant que le "Front national britannique" tenta de récupérer la chanson pour en faire un hymne raciste. Lors de certains concerts, Robert Smith change ironiquement les paroles du refrain en Killing an Englishman (Tuer un Anglais), ou Killing Kevin Keegan, du nom d'un des footballeur anglais les plus emblématique de l'époque.

Lorsqu'en 86 paraît la compilation "Standing on a Beach" sur laquelle figure le titre, Elektra qui distribue le disque aux États-Unis est obligée d'y apposer un autocollant précisant le contenu non raciste de Killing an Arab.

Pendant la Guerre du Golfe de 1990-1991, le groupe doit une fois de plus expliquer les sources de la chanson en donnant des conférences de presse aux États-Unis, car des radios diffusent le titre comme hymne guerrier7. En outre, Killing an Arab est censurée par la BBC à ce moment-là.

Robert Smith a depuis précisé à la maison de disques qu'il engagerait des poursuites judiciaires en cas de détournement du sens de la chanson à des fins de propagande. Le chanteur déclare que la seule chose qu'il changerait s'il le pouvait dans la carrière du groupe serait le titre de cette chanson7, puisque c'est uniquement le titre qui provoque des polémiques.

D'ailleurs, lors de la tournée des festivals en 2005, le groupe l'interprète sous le titre plus politiquement correct de Kissing an Arab (Embrasser un Arabe). Et plus récemment, lors du 4 Tour en 2007 et 2008, le titre est interprété sous le nom de Killing Another (Tuer un autre). C'est sous cette dénomination que ressort le titre sur l'album Bestival Live 2011 le .

20:11 Écrit par le dav | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire